Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1230) Emprunté au latin superlativus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin superlatif
\sy.pɛʁ.la.tif\

superlatifs
\sy.pɛʁ.la.tif\
Féminin superlative
\sy.pɛʁ.la.tiv\
superlatives
\sy.pɛʁ.la.tiv\

superlatif \sy.pɛʁ.la.tif\

  1. (Grammaire) Qui exprime la qualité, bonne ou mauvaise, portée au plus haut degré.
    • Adjectif, adverbe superlatif.
    • Plusieurs langues ont des terminaisons superlatives.
  2. (Familier) Au degré supérieur, avec une nuance d’ironie.
    • Un ennui superlatif.
    • Saturnine grimaça et déclara :
      — Si nous n’étions pas en train de boire le meilleur champagne du monde, je quitterais la pièce face à tant de mauvaise foi.
      — Emportez donc la bouteille dans vos appartements.
      — J’ai horreur de boire seule. Je préfère encore la pire des compagnies.
      — Que vous êtes superlative !
       — (Amélie Nothomb, Barbe bleue, Albin Michel, Paris, 2012, p. 76)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
superlatif superlatifs
\sy.pɛʁ.la.tif\

superlatif \sy.pɛʁ.la.tif\ masculin

  1. (Grammaire) Façon d’exprimer la qualité, bonne ou mauvaise, portée au plus haut degré.
    • Il faut éviter l’abus des superlatifs.
    • Cet adjectif, cet adverbe est au superlatif.
    • En français, le superlatif se forme ordinairement avec les mots « très, le plus, le moins ».
    • Superlatif absolu, celui qui exprime la qualité portée à un très haut degré, sans rapport à autre personne ou à autre chose.
    • Superlatif relatif, celui qui exprime la qualité par rapport à autre personne ou à autre chose.
    • « Très sage » est un superlatif absolu ; « le plus sage » est un superlatif relatif.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier