transversal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin transversalis.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin transversal
\tʁɑ̃s.vɛʁ.sal\
transversaux
\tʁɑ̃s.vɛʁ.so\
Féminin transversale
\tʁɑ̃s.vɛʁ.sal\
transversales
\tʁɑ̃s.vɛʁ.sal\

transversal \tʁɑ̃s.vɛʁ.sal\

  1. Qui passe, qui coupe en travers.
    • La torsion régularise le diamètre du fil et elle tend à disposer les aspérités des fibres dans le sens transversal; … . — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Mon chemin était presque transversal, du nord au sud, et passait par le tertre le plus haut. — (Robert Louis Stevenson, Les Gais Lurons, 1881, Traduction Jean-Pierre Naugrette, 2004)
  2. (Anatomie) Qualifie certaines parties qui sont situées en travers, qui se dirigent obliquement.
    • Muscle transversal du nez.
    • Artère transversale de la face.
  3. (Théorie des graphes) Qualifie un sous-graphe pour lequel il n'existe aucune arête de son graphe qui ne lui soit pas reliée.
  4. (Figuré) Qui recoupe plusieurs disciplines.

AntonymesModifier

HyponymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
transversal
\tʁɑ̃s.vɛʁ.sal\
transversaux
\tʁɑ̃s.vɛʁ.so\

transversal \tʁɑ̃s.vɛʁ.sal\ masculin

  1. (Théorie des graphes) Sous-graphe pour lequel il n'existe aucune arête de son graphe qui ne lui soit pas reliée.
  2. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • « Et vous, avez-vous fait, ou faites-vous une psychanalyse ? » : la réponse était peut-être tout simplement trop évidente, unilatérale, pour ce transversal qui dit ne pas « arriver à réfléchir de manière droite, plutôt par étages et contradictions ». — (Sabrina Champenois, série « Portrait », Arnaud Desplechin : “Cow-boy et indien”, Libération, mardi 10 septembre 2013, p. 36)

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

PrononciationModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier