Latin modifier

Étymologie modifier

Ce verbe est une extension du radical *vi qui est dans viĕo (« nouer »). De l’indo-européen commun *veik[1] (« courber, entourer, échanger ») auquel Pokorny rattache le latin vicia (« vesce »), vicis (« tour, échange, réciprocité »), l’allemand Wechsel (« échange »), Woche (« semaine » ; pour la formation avec une métaphore similaire à celle qui est dans le latin annus « an »), l’anglais week (idem).

Verbe modifier

vinciō, infinitif : vincīre, parfait : vinxī, supin : vinctum \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Lier, attacher, unir, ceindre.
    • vinctus, suivi de l’accusatif de relation
      ceint relativement à
      • boves vincti cornua vittis — (Ovide. M. 7, 429)
        (bœufs ceints de bandelettes relativement aux cornes) = bœufs aux cornes ceintes de bandelettes.
  2. Lier de force, enchainer, garrotter.
    • facinus est vincire civem Romanum — (Cicéron. Verr. 2, 5, 66 § 170)
      c'est un crime que d'enchaîner un citoyen romain.
  3. (Grammaire) Lier les phrases.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Références modifier