Voir aussi : deutsch

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de deutsch, adjectif substantivé.

Nom commun Modifier

Cas Singulier
Nominatif () Deutsch
Accusatif () Deutsch
Génitif () Deutschs
ou Deutsch
Datif () Deutsch
Cas Singulier
Nominatif das Deutsche
Accusatif das Deutsche
Génitif des Deutschen
Datif dem Deutschen

Deutsch \dɔɪ̯t͡ʃ\ (substantif sans article, rarement avec) neutre au singulier uniquement.

  1. (Linguistique) Allemand, langue indo-européenne germanique.
    • Hier wird Deutsch gesprochen.
      On parle allemand ici.
    • Ich spreche Deutsch.
      Je parle allemand.
    • Ich spreche kein Deutsch.
      Je ne parle pas allemand.
    • Deutsch ist eine recht schwierige Sprache.
      L'allemand est vraiment une langue difficile.
    • Schwedisch und das Niederländisch sind mit Deutsch verwandt.
      Le suédois et le néerlandais sont apparentées à l'allemand.
    • Die Sicherheitsanweisung muss unerlässlich auf Deutsch übersetzt werden.
      Les instructions de sécurité doivent obligatoirement être traduites en allemand.
    • Das Deutsch der Bürokraten und Juristen ist für den Laien kaum verständlich.
      L'allemand des bureaucrates et des juristes est pratiquement incompréhensible pour le profane.
    • Es ist schwierig, den Sinn seines Schreibens zu verstehen; sein Deutsch ist sehr mangelhaft.
      Il est difficle de comprendre le sens de son texte ; son allemand laisse vraiment à désirer.
    • Das Deutsch des Computerfachmannes fällt durch seine zahlreichen Anglizismen auf.
      L'allemand de l'informaticien se démarque par ses nombreux anglicismes.
    • Das Deutsche ist eine recht schwierige Sprache.
      La langue allemande est vraiment difficile.
    • Das Schwedische und das Niederländische sind mit dem Deutschen verwandt.
      Les langues suédoise et néerlandaise sont apparentées à la langue allemande.
    • Im Deutschen ist die Deklination besonders kompliziert.
      Dans la langue allemande, la déclinaison est particulièrement compliquée.
    • Die Besonderheiten des Deutschen sorgen bei Anderssprachigen für grosse Schwierigkeiten.
      Les particularités de la langue allemande posent de grosses difficultés aux non germanophones.
NotesModifier

Il y a grosso modo trois formes d'utilisation, décrites ci-dessous (voir les exemples, dans le même ordre).

  • Le mot Deutsch, écrit avec une majuscule, invariable et sans article, désigne la langue allemande. Cette forme se traduit plutôt par «l'allemand» en français.
  • On trouve aussi parfois la même forme invariable avec un article (das Deutsch au nominatif), surtout pour désigner des formes, vocabulaires ou jargons particuliers de l'allemand.
  • La forme variable, substantif régulier de l'adjectif deutsch donnant das Deutsche au nominatif (avec un article neutre et un e à la fin), requiert quant à elle toujours un article. Cette forme est équivalente à die deutsche Sprache, littéralement «la langue allemande» en français.

(Le mot deutsch écrit sans majuscule correspond à l’adjectif allemand, relatif à l’Allemagne et aux Allemands.)

AbréviationsModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

Voir aussi hyponymes pour les dérivés se rapportant aux différentes formes, jargons, dialectes ou autres variantes de la langue.

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

Formes historiquesModifier
L'allemand standard et ses variantes principalesModifier
Autres variantes géographiquesModifier
Répartition dialectale géographiqueModifier
Dialectes et régiolectes (y c. mélanges avec d'autres langues)Modifier
Formes particulières, argots et jargonsModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 435.
  • Harrap’s – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, p 73.