Voir aussi : jacques

Étymologie

modifier
Doublet lexical de Jacob. (c. 1140) Jaque (« Jacob ») (Wace, La Conception de Notre Dame).

Nom de famille

modifier

Jacques \ʒɑk\ ou \ʒak\ masculin et féminin identiques

  1. Nom de famille.
    • Dany Orion a conclu ainsi : « il est décidément regrettable de relever que depuis trois ans et demi, Mme Jacques n’a cessé de vouloir dénigrer les membres de la majorité sans jamais être force de proposition pour améliorer le bien-être de la commune et des Breuilletons, à l’instar de vos colistiers, M. Lambrot et Vauvelle ». — (journal Sud Ouest, édition Charente-Maritime, 8 juillet 2023, page 24)

Prénom

modifier

Jacques \ʒɑk\ ou \ʒak\ masculin

  1. Prénom masculin.
    • Frère Jacques (bis)
      Dormez-vous ? (bis)
      Sonnez les matines ! (bis)
      Ding ! Daing ! Dong ! (bis)
      — (Frère Jacques)
    • Et dis-toi donc Grand Jacques
      Dis-le-toi bien souvent
      C'est trop facile
      C'est trop facile
      De faire semblant.
      — (Jacques Brel, chanson « Grand Jacques », album Jacques Brel et ses chansons, 1954)
    • Nous avons cherché à savoir pourquoi un peuple réputé rebelle vote à 64% pour Jacques Chirac. — (Erik Empatz, La Corse démasquée, dans Les dossiers du Canard enchaîné, n° 60, page 5, juillet 1996)
    • Camille Laurin, René Lévesque, Bernard Landry et Jacques Parizeau doivent se retourner dans leur tombe. — (Normand Lester, Loi 96: Legault et la CAQ ont eu peur des Anglais, journaldequebec.com, 15 mai 2021)
  2. (Spécialement) (Christianisme) (Antiquité) Personnage important des Actes des Apôtres, également appelé « Jacques, frère du Seigneur » ou « Jacques, frère de Jésus ».
    • Jacques a joué un rôle de premier plan dans les premières décennies du christianisme, notamment parmi les chrétiens d'origine juive dont il est devenu la figure emblématique. — (Après Jésus. L'invention du christianisme, sous la direction de Roselyne Dupont-Roc et Antoine Guggenheim, Albin Michel, 2020, page 307)
  3. (Spécialement) (Antiquité) Jacques le Majeur.
  4. (Spécialement) (Antiquité) Jacques le Mineur, aussi appelé « Jacques d'Alphée ».
  5. (Religion) Vingtième livre du Nouveau Testament, composé de cinq chapitres.

Variantes

modifier

Dérivés

modifier
Jack et les prénoms apparentés ne sont pas liés à Jacques → voir Jack.

Faux-amis

modifier
  • Faux-amis en anglais : Jack (diminutif de John)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier