Utilisateur:B Lemeux/Noms Communs Danois – GGD

Noms Communs Danois – La Grande Grammaire

Voici une plus grande que « petite » grammaire de noms communs danois. Toujours en préparation, et mise à jour de temps en temps.

Contenu :

  • Des genres commun ou neutre
  • Exceptions – et commun et neutre, même signification
  • Exceptions – et commun et neutre, différentes significations
  • Interfixe
  • Génitif en danois
  • Étymologie – les racines de danois
  • Exceptions – mand-mænd
  • Étymologie – mand-in → manden ; kvinda-en → kvinden


Des genres commun ou neutreModifier

Dans une autre article on peut trouver une série de règles afin déterminer si le mot d'un nom commun est du genre commun ou neutre.

Une règle générale est que dans danois la grande plupart de noms qui signifient des gens ou des animaux sont du genre commun. Comme partout, aucune règle sans exceptions.


Exceptions – et commun et neutre, même significationModifier

Un très petit nombre des noms communs danois existent dans et leur version commune (fælleskøn) et leur version neutre (intetkøn). Il s’agit typiquement des mots étrangères (des sciences et technologie) qui sont adoptés par les danois.

Les mots sont identifié par l'association de deux modèles : {{c}} et {{n}}.

Un exemple est le mot insulin qui peut être soit fælleskøn soit intetkøn, dont les deux signifient le même.

Dernier compte est environ 60 mots dans le Wiktionnaire danois.

On trouve là-bas les deux versions : commun neutre ou neutre commun.


Pour une liste des noms avec deux genres, commun et neutre, même signification, voir : – GCN|Genre Commun et Neutre.


Exceptions – et commun et neutre, différentes significationsModifier

Pour un petit nombre des noms communs danois les deux formes commun (fælleskøn) et neutre (intetkøn) existent avec différentes significations.

fyrModifier

Un exemple est le mot fyr qui peut être soit commun (mec ou pin) soit neutre (phare ou feu) avec différentes significations.

jalousiModifier

Un autre exemple est le mot jalousi qui peut être soit commun (jalousie) soit neutre (persienne) avec différentes significations.


Interfixe, des mots composésModifier

Le danois donne la possibilité de lier des mots et de faire de mots composes.

Vers les mots qui sont composés par deux ou plusieurs autres mots on trouve parfois des caractères injectés. Ce qui s'appelle 'interfixe de liaison (bindeled).

Par exemple, le mot købstanker est composé de køb (« achat »), un "s", et du pluriel de tanke (« pensée »).
Ce "s" est l'interfixe de liaison (bindeled).

Un interfixe aide à la prononciation du mot composé. Il est nécessaire, si le première de ce deux mots qu'on veut lier finit avec une certaine consonne.

Création d'un interfixe de liaisonModifier

Un interfixe de liaison est nécessaire, si le première mot finit avec une consonne comme "d" ou "g", et si cette consonne est prononcé.

Par exemple le mot hundehus.
Si on composait hundehus comme "hundhus", on ne pourrait pas prononcer le mot composé.
Le "d" dans hund est prononcé avec une pousse d'expulsion, stød.
Pour cela, la consonne "d" du hund ne donne pas une liaison avec le reste, hus.
Dans le mot composé hundehus, la prononciation du premier mot hunde change, et la pression sur le lettre d disparaît.
En danois, les interfixes sont soit "s" soit "e".
Vers hundehus, l'interfixe de liaison est "e".
Vers investeringsbank ou [regeringskrise#da|regeringskrise]], l'interfixe de liaison est "s".


Un interfixe est même parfois nécessaire, si le deuxième mot commence avec une voyelle.

Vers [købsaktion#da|købsaktion]] on ne peut pas éviter le "s". Encore, car le mot composé, "købaktion", ne peut pas être prononcé en une fois. On aurait être obligé de prononcer le mot en deux fois.

Omission d'un interfixeModifier

On n'a pas besoin d'un interfixe, si le première mot finit avec une voyelle ou par exemple "t", car le "t" est prononcé normale.

Vers [[rabataktion#da|]], on n'a pas besoin d'un interfixe de liaison car rabat finit avec "t", qui déjà finit la prononciation.

Omission d'un interfixe naturel, l'élisionModifier

Parfois on est obligé de supprimer un interfixe de liaison qui se trouve naturellement dans le premier mot.

On ne peut pas lier directement les deux mots købe (acheter) et mand (homme) vers købemand, car le dernier ne peut pas être prononcé.
Vers l'élision du e on obtient købmand, et ce mot peut facilement être prononcé.

Finale en voyelle – pas nécessité d'un interfixe de liaisonModifier

généralement, donc toujours avec la chance de certaines exceptions, on n'a pas besoin d'un interfixe, si le premier mot finit avec une voyelle.

Vers strøtanke, on n'a pas besoin d'un interfixe de liaison, strø finit avec une voyelle.

Interfixe, et donc deux mots ?Modifier

On trouve parfois dans le danois moderne que deux mots sont marqués via l'interfixe du premier, donc sans que les mots sont écrits ensemble.

Vers regningsbilag, on met un interfixe de liaison.
Ce mot se trouve aussi écrit en deux, comme : "regnings bilag".
Comme explication il peut que certains logiciels n'acceptent pas la forme composée, même si elle est formellement correcte.


Génitif en danoisModifier

Le Français n'utilise plus la forme propre du génitif, elle a disparu.

Dans la langue danoise la forme propre du génitif est toujours utilisée, plutôt dans la littérature et des lettres.
En danois, la forme du génitif est basée aux formes des cas, on rajoute un s.
Langue Cas : Singulier, indéfini Singulier, défini Pluriel, indéfini Pluriel, défini
Danois Nominatif
Datif
Accusatif
En kvinde Kvinden Kvinder Kvinderne
Français 'Nominatif
Datif
Accusatif
Une femme La femme Des femmes Les femmes
Danois Génitif propre En kvindes Kvindens Kvinders Kvindernes
Français Génitif avec de D'une femme De la femme Des femmes Des femmes

Dans la langue française la forme propre du génitif n'existe plus via une propre flexion du mot.

Dans le Français pour la forme du génitif on ne trouve aucune différence entre les pluriel indéfini et pluriel défini.

On est obligé de donner le génitif via l'utilisation de « de » en français.

Dans le Danois on trouve aussi une telle forme, elle est composée avec af et se retrouve surtout utilisé dans la langue orale.
Langue Cas : Singulier, indéfini Singulier, défini Pluriel, indéfini Pluriel, défini
Danois Génitif avec af Af en kvinde Af kvinden Af kvinder Af kvinderne
Français Génitif avec de D'une femme De la femme Des femmes Des femmes

Ensuite quelques exemples.

Langue Cas : Singulier, indéfini Singulier, défini Pluriel, indéfini Pluriel, défini
Danois Génitif propre En kvindes hus Kvindens hus Kvinders hus Kvindernes hus
Danois Génitif avec af' huset af en kvinde huset af kvinden huset af kvinder huset af kvinderne
Français Génitif La maison d'une femme La maison de la femme La maison des femmes La maison des femmes


Étymologie – les racines de danoisModifier

Comme la plupart de langues scandinaves, aussi le danois utilise une flexion de la finale de noms communs afin de donner leurs formes définies.

Voir plus dans l'article Genres et Flexions.

L'histoire de la langue, de ses racines germaniques vers la danois d'aujourd'hui, explique et cette flexion finale et une série d'autres observations.

Le Danemark a été un royaume relativement stable pendant un grand nombre d'années, et actuellement le royaume du Danemark est la plus ancienne du monde. Les changements qui se regardaient le Danemark n'ont pas changé ni la forme d'une monarchie ni gravement la géographie du pays. Les pertes des régions dans le sud de la Suède, ou les pertes d'Islande ou le Norvège n'ont pas déstabilisé le Danemark fondamentalement, le pays a continué à exister.

Dans le reste de l'Europe des différents changements se dépassaient, comme des révolutions en la France ou la création d'une nation unie d'Allemagne relativement tardivement. La langue danoise était bien aisée de changements dans le reste de l'Europe. Le danois s'est même imposé sur les langues norvégienne ou islandaise.

Aujourd'hui spécialement la population islandaise fait des efforts afin de garder leur langue, et plus de même la ramener vers leurs racines originelles. Maintenant la population norvégienne s'engage dans une division de leur langue en trois : un Norvégien standard (no), une version « moderne » (nn), et une version « littéraire » (nb).

Une différence par rapport d'une autre langue de racines germaniques, l'allemand, vient du fait que cette dernière langue a survécu encore une vague de changements de prononciations et d'utilisations de voyelles et consonnes.

Pour cela, en allemand il s'appelle "das Schiff" ou "der Schiffer", maintenant il s'appelle "skibet" ou "skibberen" en danois.
Pour cela, en allemand il s'appelle "der Kauf" ou "der Käufer", maintenant il s'appelle "købet" ou "køberen" en danois.


Exceptions – mand-mændModifier

Comme dans toutes les langues du monde, il y a un nombre d'exceptions. Pour le nom suivant, les simples modèles ne suffisent pas.

Cas Danois Français
Singulier, indéfini En mand Un homme
Singulier, défini Manden L'homme
Pluriel, indéfini Mænd Des hommes
Pluriel, défini Mændene Les hommes


Comme nous avons vu avant, on voit facilement si un nom est commun ou neutre en regardant la forme singulière, définie.

Un nom qui est ”fælleskøn” finit par ”en”.
”Manden” finit par ”en”.
Alors ”mand” est genre commun, ”fælleskøn”.

Les modèles simples pour genre commun ne marchent pas ici. {{nom-da-c-er}} {{nom-da-c-e}} {{nom-da-c-r}}

Le mot ”mand” est irrégulière en danois. Dans le pluriel la base du mot change de ”mand” vers ”mænd”.

  • Le modèle à utiliser afin de refléter les irrégularités dans la flexion de ”mand”, est :
Commun Singulier Pluriel
Indéfini mand mænd
Défini manden mændene


Étymologie – mand-in → manden ; kvinda-en → kvindenModifier

Étymologie – mand-in → mandenModifier

Étymologie – kvinda-en → kvindenModifier