Ouvrir le menu principal

Wiktionnaire:Index de mots manquants en français

Raccourci [+]
WT:IMMF

Cette page contient une liste de mots français manquants sur le Wiktionnaire. La liste ne contient pas de pluriels ni de formes conjuguées. Elle est bien sûr incomplète, et vous pouvez ajouter vos propres mots dans la bonne sous-section. N’hésitez pas à enlever un mot lorsqu’il a une section française. Notez que les mots en rouge sont ceux non présents dans le Wiktionnaire, alors que les mots en bleu le sont déjà, mais sans section de langue en français[Note 1] (sauf si elle a été rajoutée depuis). N’hésitez pas à participer aux discussions.


Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

AModifier

A-AMModifier

AN-AOModifier

AP-AQModifier

AR-ASModifier

    • On voit dans l’hammochryſe (23) une reſſemblance avec du ſable, comme ſi de l’or étoit mêlé avec des grains de sable.
      La cenchrite reſſemble à des grains de mil (24) répandus çà & là.
      La druite (25) reſſemble à un tronc d’arbre, & brûle comme du bois.
      La ciſſite (26) eſt blanche & tranſparente, ayant comme des feuilles de lierre qui l’environnent entiérement.
      La narciſſite a des veines & une odeur comme le narciſſe.
      La cyamée eſt noire ; mais ſi on la caſſe, on trouve qu’elle reſſemble à une feve (27).
      La pyrene a été ainſi nommée à cauſe de ſa reſſemblance avec un noyau d’olive (28) : on y voit quelquefois comme des arrêtes de poiſſon.
      La chalazias eſt de la couleur & de la figure d’un grain de grêle (29), & elle eſt dure comme un diamant. On dit même qu’étant miſe au feu, elle conſerve ſa froideur.
      La pyrite (30) eſt noire ; mais quand on la frotte avec ſes doigts, elle les brûle.
      La polyzone (31) eſt pareillement noire, mais environnée de pluſieurs lignes blanchâtres.
      L’aſtrapias (32) eſt de couleur noire ou bleue céleſte, & il ſort de ſon milieu comme des éclairs.
      Il ſemble qu’on voit au-dedans de la phlogotide (33) une flamme qui brûle ſans ſortir de cette pierre.
      Il ſemble qu’on voit dans l’anthracite (34) certaines étincelles qui courent de côté & d’autre.
      — (Histoire naturelle de Pline traduite en françois, avec le texte latin, tome douzième, livre XXXVII, Veuve Desaint, Libraire, Paris, 1782)

AT-AZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

BModifier

BA-BDModifier

BEModifier

BF-BINModifier

BIO-BIZModifier

BJ-BONModifier

BOO-BOZModifier

BP-BZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

CModifier

CA-CAOModifier

CAP-CAZModifier

CB-CEModifier

CHA-CHEModifier

CHI-CHNModifier

CHO-CIModifier

CL-CNModifier

COA-COMModifier

CONModifier

COO-COZModifier

  • nécessite botaniste, signification confuse pour le profane (au moins 2 accpetions)

CR-CTModifier

CU-CZModifier

    • La narciſſite a des veines & une odeur comme le narciſſe.
      La cyamée eſt noire ; mais ſi on la caſſe, on trouve qu’elle reſſemble à une feve (27).
      La pyrene a été ainſi nommée à cauſe de ſa reſſemblance avec un noyau d’olive (28) : on y voit quelquefois comme des arrêtes de poiſſon.
      — (Histoire naturelle de Pline traduite en françois, avec le texte latin, tome douzième, livre XXXVII, Veuve Desaint, Libraire, Paris, 1782)
  • synonymes ? pas synonymes ? divergence totale entre dicos généralistes et articles WP, très confus pour le profane
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

DModifier

DA-DEMModifier

DEN-DHModifier

DI-DNModifier

DO-DZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

EModifier

EA-EMModifier

ENModifier

EO-ETModifier

EU-EZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

FModifier

FA-FEQModifier

FER-FKModifier

FL-FQModifier

FR-FZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

GModifier

GA-GENModifier

GÉO-GLModifier

GM-GRAModifier

GRÉ-GZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

HModifier

HA-HDModifier

HE-HHModifier

HF-HNModifier

HO-HTModifier

HU-HXModifier

HY-HYOModifier

HYP-HZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

IModifier

I-INCLModifier

INCO-INGModifier

INH-INTHModifier

INTI-IZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

JModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

KModifier

  • kabobiquois, Kabobiquois
    • Pays des Namaquois.
      Le pays habité par les Hottentots au N. O. de la colonie
      [du Cap], et s’étendant au nord, s’appelle assez généralement pays des grands et des petits Namaquois, parce que ces peuplades sont les plus voisines de la colonie ; mais il faut y comprendre plusieurs hordes hottentotes, qui le disputent souvent avec avantage aux Namaquois ; ce sont les Koraquois, les Kabobiquois, les Geyssiquois, et sur-tout les Houswanas, nommés aussi Bochismans, les Damaras, les Briquas, les Bastuards. On a trop peu de détails sur la topographie de ces peuplades pour en traiter séparément […] — (Edme Mentelle, Conrad Malte-Brun, Géographie mathématique, physique et politique de toutes les parties du Monde, treizième volume, H. Tardieu et Laporte, Paris, An XII (1803))
  • kaolinitique
  • kava-kava
  • kawa-kawa
  • kentrophylle
  • kératoplastique
  • kerdomètre
  • Kéyanien, kéyanien (dynastie perse)
  • Khoraçânien, khoraçânien (dynastie perse)
  • kiloméga- Le temps de commutation est très bref et ces diodes ont une fréquence de coupure de l’ordre du kiloméga-Hertz. — (La Technique moderne, volume 56, 1964)
  • kilomètre-assiette
  • kilotonnique
  • knismolagne
  • kommandantur
  • koraquois, Koraquois
    • Pays des Namaquois.
      Le pays habité par les Hottentots au N. O. de la colonie
      [du Cap], et s’étendant au nord, s’appelle assez généralement pays des grands et des petits Namaquois, parce que ces peuplades sont les plus voisines de la colonie ; mais il faut y comprendre plusieurs hordes hottentotes, qui le disputent souvent avec avantage aux Namaquois ; ce sont les Koraquois, les Kabobiquois, les Geyssiquois, et sur-tout les Houswanas, nommés aussi Bochismans, les Damaras, les Briquas, les Bastuards. On a trop peu de détails sur la topographie de ces peuplades pour en traiter séparément […] — (Edme Mentelle, Conrad Malte-Brun, Géographie mathématique, physique et politique de toutes les parties du Monde, treizième volume, H. Tardieu et Laporte, Paris, An XII (1803))
  • kurdisme
  • kurdiste
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

LModifier

LA-LDModifier

LE-LHModifier

LI-LIMModifier

LIN-LOOModifier

LOP-LZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

MModifier

MA-MAKModifier

MAL-MAMModifier

MAN-MAQModifier

MAR-MATModifier

MAU-MBModifier

MEA-MEMModifier

MEN-MESModifier

MET-MEZModifier

MIA-MICModifier

MID-MIQModifier

MIR-MNModifier

MOA-MONModifier

MOO-MOTModifier

MOU-MTModifier

MUA-MULModifier

MUM-MZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

NModifier

NA-NENModifier

NEO-NEZModifier

NF-NOMModifier

NON-NZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

OModifier

OA-OLModifier

OM-OPModifier

OQ-OTModifier

OU-OZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

PModifier

PA-PAMModifier

PAN - PAQModifier

PAR-PARJModifier

PARK-PAZModifier

PEA-PEQModifier

PER-PEZModifier

PF-PHModifier

    • L’aſtrapias (32) eſt de couleur noire ou bleue céleſte, & il ſort de ſon milieu comme des éclairs.
      Il ſemble qu’on voit au-dedans de la phlogotide (33) une flamme qui brûle ſans ſortir de cette pierre.
      Il ſemble qu’on voit dans l’anthracite (34) certaines étincelles qui courent de côté & d’autre.
      — (Histoire naturelle de Pline traduite en françois, avec le texte latin, tome douzième, livre XXXVII, Veuve Desaint, Libraire, Paris, 1782)

PI-PIRModifier

PIS-PNModifier

    • Les anciens faisaient surtout des vins rouges. Le vin blanc n’a paru, en grande quantité, que dans les premières années de ce siècle. Les plus anciens cépages du pays étaient : le négret, le bouchalés, le maurastel, le redondal, la chalosse, le mérille, le mauzac blanc, le pique-poule, le plant de dame, la rougette, le cassés, le bilanés, le grand blanc, le terret, le bordelais, le grenache, le muscat, le mansés, la mortarille, le prunel, le redondal blanc. — (Monographies de communes: Merville – Peyrusse – Chanteheux – Saint-Jean-Le-Vieux, Société des agriculteurs de France, J. Lefort, Paris, 1898)

PO-POLXModifier

POLY-POLZModifier

    • La pyrite (30) eſt noire ; mais quand on la frotte avec ſes doigts, elle les brûle.
      La polyzone (31) eſt pareillement noire, mais environnée de pluſieurs lignes blanchâtres.
      L’aſtrapias (32) eſt de couleur noire ou bleue céleſte, & il ſort de ſon milieu comme des éclairs.
      — (Histoire naturelle de Pline traduite en françois, avec le texte latin, tome douzième, livre XXXVII, Veuve Desaint, Libraire, Paris, 1782)

POM-PORModifier

POS-POZModifier

PQ-PRÉLModifier

PREM-PREZModifier

PRI-PROMModifier

PRON-PRTModifier

PRU-PSYModifier

    • Les anciens faisaient surtout des vins rouges. Le vin blanc n’a paru, en grande quantité, que dans les premières années de ce siècle. Les plus anciens cépages du pays étaient : le négret, le bouchalés, le maurastel, le redondal, la chalosse, le mérille, le mauzac blanc, le pique-poule, le plant de dame, la rougette, le cassés, le bilanés, le grand blanc, le terret, le bordelais, le grenache, le muscat, le mansés, la mortarille, le prunel, le redondal blanc. — (Monographies de communes: Merville – Peyrusse – Chanteheux – Saint-Jean-Le-Vieux, Société des agriculteurs de France, J. Lefort, Paris, 1898)

PT-PUModifier

PY-PZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

QModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

RModifier

RA-REBModifier

REC-REMModifier

    • Les anciens faisaient surtout des vins rouges. Le vin blanc n’a paru, en grande quantité, que dans les premières années de ce siècle. Les plus anciens cépages du pays étaient : le négret, le bouchalés, le maurastel, le redondal, la chalosse, le mérille, le mauzac blanc, le pique-poule, le plant de dame, la rougette, le cassés, le bilanés, le grand blanc, le terret, le bordelais, le grenache, le muscat, le mansés, la mortarille, le prunel, le redondal blanc. — (Monographies de communes: Merville – Peyrusse – Chanteheux – Saint-Jean-Le-Vieux, Société des agriculteurs de France, J. Lefort, Paris, 1898)

REN-RESModifier

RET-RHModifier

RI-ROLModifier

ROM-RZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

SModifier

SA-SCGModifier

SCH-SEQModifier

SER-SHModifier

SI-SJModifier

SK-SOModifier

SP-SSModifier

STModifier

SU-SUPModifier

SUR-SZModifier

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

TModifier

TA-TDModifier

TEA-TELModifier

TEM-TEZModifier

THModifier