Ouvrir le menu principal
Voir aussi : abregement

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Formé à partir du verbe abréger, avec le suffixe -ment. Mot remontant au XIIIe siècle [1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
abrègement abrègements
\a.bʁɛ.ʒə.mɑ̃\

abrègement \a.bʁɛ.ʒə.mɑ̃\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Fait d’abréger, de raccourcir quelque chose.
    • La mort est l’abrègement des souffrances de la vie.
  2. (En particulier) (Linguistique) (Rhétorique) Procédé consistant à réduire oralement et graphiquement un mot ou un syntagme en lui ôtant certaines parties.
    • L’abrègement est couramment employé à l’oral.
    • Une troncation est un abrègement d’abord oral puis graphique (ciné, bus, v’là). Une siglaison est un abrègement d’abord graphique puis oral (S.N.C.F., Assédic).
  3. (Linguistique) Mot obtenu par ce procédé.
    • Les mots « tram », « leurleur », « trav » sont des abrègements.

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier