FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin apricari → voir abrigar en espagnol.

Verbe Modifier

abrier \a.bʁi.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’abrier)

  1. (Marine) Intercepter le vent.
  2. (Canada) (Acadie) (Normandie) (Désuet à Paris) Se mettre à l'abri, couvrir.
    • Et par Bytown ils sont passés. C’était pour s’abrier. — (Jacques Labrecque - "Les Raftmen")

VariantesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin apricari.

Verbe Modifier

abrier \Prononciation ?\ transitif

  1. Abriter, vêtir, garantir.
    • abrier de mort, couvrir du voile de la mort, faire mourir.

RéférencesModifier

AngevinModifier

ÉtymologieModifier

De l'ancien français abrier, issu du latin apricari.

Verbe Modifier

abrier \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Montjean-sur-Loire) (Le Longeron) (Saint-Aubin-de-Luigné) Abriter, couvrir.
    • Mouman, vins don’ m’abrier. — (A.-J. Verrier, R. Onillon, Glossaire étymologique et historique des patois et des parlers de l’Anjou, Germain & G. Grassin, Angers, 1908, 580 pages, page 6 → [version en ligne])

RéférencesModifier

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, page 191 à 562, p. 206 → [version en ligne]
  • A.-J. Verrier, R. Onillon, Glossaire étymologique et historique des patois et des parlers de l’Anjou, Germain & G. Grassin, Angers, 1908, 580 pages, page 6[version en ligne]