Étymologie

modifier
(XVIe siècle) Formé sur interception, d'après le modèle des couples accepter/acception, excepter/exception.

intercepter \ɛ̃.tɛʁ.sɛp.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Arrêter, interrompre le cours direct de quelque chose.
    • Intercepter les communications.
    • Les nuages interceptent les rayons du soleil.
    • Intercepter la lumière.
    • Intercepter le son.
    • Le Cardinal.– Puisque vous m’appelez l’ombre de César, vous auriez vu qu’elle est assez grande pour intercepter le soleil de Florence. — (Alfred de Musset, Lorenzaccio, 1834, acte IV, scène 4)
  2. (En particulier) S’emparer par surprise de ce qui est adressé, envoyé à quelqu’un.
    • Sur une attaque de Francfort, c’est Valentin Rongier qui a malencontreusement offert une passe décisive à Jesper Lindstrøm en voulant intercepter. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 14 septembre 2022, page 14)
    • Des lettres interceptées découvrirent l’intrigue.
    • Intercepter un convoi.
    • Intercepter les communications.

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier