FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) (1562) De l'ancien français aisse (« hachette »), du latin ascia (« hache »), avec le suffixe -eau.
(Nom 2) (1846) Variante orthographique de aisseau, constitué de ais avec le suffixe -eau.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
aisceau aisceaux
\ɛ.so\
 
L'aisceau est le deuxième instrument visible en entier (en partant de la gauche) en bas de l’image.

aisceau \ɛ.so\ masculin

  1. (Rare) (Tonnellerie) (Saboterie) (Construction) Hachette-marteau avec une tête ronde et une tête tranchante recourbée, à l’opposée, qui sert à ébaucher les pièces de bois courbes et creuses, et à les polir ensuite.
    • L’Ascia, figurée au simple trait, n’est autre chose que l’herminette des tonneliers. Elle est aussi le principal outil de nos sabotiers, qui l’appellent aisceau : dénomination qui marque son identité avec l’Ascia. Elle et ainsi tracée sur les tombeaux des gaulois payens, tantôt sans inscription, tantôt avec l’inscription : sub asciẚ Ded. — (Pierre Jean Grosley, Louis Marie Patris-Debreuil, Éphémérides tome 2 page 296, 1811)
    • Moins eſtimé-je recevable l’interprétation de l’Auteur des Hiéroglifiques, qui dit que toutefois & quantes que le défunt avoit pourvû & mis ordre que l'Epitaphe ne fût point effacé ni ôté du ſepulcre, ains que ſa mémoire demeurât inviolable perpétuellement, on y faiſoit graver la figure d'un aiſceau, avec cette clauſe, ʃub aʃciam dedicait, expoſant dedicavit, dedi vetuit, comme ſi c’étoient deux mots, & remarquant qu’on y voit le tranchant de l’aiſceau tourné à contremont. — (Étienne Ganeau, François Plaignard, Memoires pour L'Histoire des Sciences et des Beaux Arts, volume 59, page 1041, 1715)
    • Le ſens naturel de ces paroles eſt que pour connoître ſi la chaux eſt bien éteinte & aſſez détrempée, il faut paſſer un Aiſceau ſur ſa ſuperficie, de même que lorſqu’on s’en ſert pour polir du bois ; ſi l’aiſceau rencontre des petites pierres, c’eſt une marque que la chaux n’eſt pas encore bien éteinte. C’eſt abuſer étrangement du texte de Vitruve que de prétendre qu’en cet endroit un inſtrument de Charpentier exprimé par ce mot Ascia, devienne un outil de Maſſon, parce qu’on l’employe à l’épreuve de la chaux. — (Jean-Pierre Moret de Bourchenu, Lettre de M*** à un des ses amis, page 15, 1715)

NotesModifier

Le TLFi mentionne le nom comme indiquant deux outils différents, mais c’est bien un seul et même outil utilisé dans plusieurs corps de métiers.

Variantes orthographiquesModifier

VariantesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
aisceau aisceaux
\ɛ.so\

aisceau \ɛ.so\ masculin

  1. (Rare) Petit ais. (→ voir aisseau)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier