Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin polire.

Verbe Modifier

polir transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre uni et luisant par le frottement, en parlant particulièrement des choses dures.
    • Polir le fer, l’acier, le marbre.
    • Polir du bois d’ébène, du noyer.
    • Polir avec le grès, l’émeri, etc.
    • Polir à l’émeri, au grès, etc.
    • Un corps qui se polit par le frottement.
  2. (Figuré) Cultiver, orner, adoucir l’esprit et les mœurs, rendre plus propre au commerce du monde.
    • La fréquentation des personnes bien élevées polit l’esprit, polit les mœurs.
    • L’étude des belles-lettres polit les esprits.
  3. (Figuré) Mettre la dernière main, corriger tout ce qui peut être contraire à l’exactitude, à la pureté et à l’élégance, en parlant de ce qui regarde la forme, le style dans les ouvrages de l’esprit.
    • Polir un discours, un écrit.
    • Il n’a pas assez poli son style dans cet ouvrage.
  4. Donner plus d’élégance et de régularité, en parlant d'une langue.
    • Les écrivains qui ont poli et perfectionné notre langue.
    • Une langue correcte et polie.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin polire.

Verbe Modifier

polir

  1. Polir.
  2. Éduquer.

InterlinguaModifier

ÉtymologieModifier

Du latin polire.

Verbe Modifier

polir \po.ˈlir\ (voir la conjugaison)

  1. Polir.

PortugaisModifier