Voir aussi : carnèr, Carner

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Verbe 1 : Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Verbe 2 : de carron, lui-même de carré.

Verbe 1 Modifier

carner \kaʁ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) Devenir de couleur chair.

Verbe 2Modifier

carner \kaʁ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Savoie) Faire du bruit, par exemple avec des carrons.
    • Les carrons, carrelets sont des sonnailles « carrées » en acier, de fabrication chamoniarde. Mots très répandus en Savoie du Sud et Vallée d’Aoste, ces termes y sont presque devenus génériques et aux Contamines on dit encarner et décarner pour « mettre » et « enlever les sonnailles », carner pour « agiter des carrons, faire du charivari ». — (Hubert Bessat, ‎Claudette Germi, Les mots de la montagne autour du Mont-Blanc, 1991, page 136)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

PicardModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

carner \kaʁne\

  1. Fendre, crevasser, en parlant de la chaleur sur le mortier, le plafonnage, le plâtre, etc.

RéférencesModifier

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I