contrepartie

Voir aussi : contre-partie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) → voir contre et partie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
contrepartie contreparties
\kɔ̃.tʁə.paʁ.ti\

contrepartie \kɔ̃.tʁə.paʁ.ti\ féminin

  1. Compensation dans un accord, un pacte.
  2. (Par extension) Effet second, conséquence négative d’un premier fait.
  3. Ce qui fait équilibre à une première chose, ce qui contrebalance.
    • Il appartenait à cette noblesse libérale qui a trouvé plus commode d’abandonner ses droits que d’exercer les devoirs dont ils étaient la contrepartie. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 14.)
    • Aimer vraiment, c'est aimer gratuitement et sans contrepartie.
  4. (Figuré) Opinion qui s’oppose à une autre et la complète.
  5. (Droit) Partie adverse.
  6. (Musique) Celle des deux parties d’un morceau qui forme une opposition à l’autre.
    • (Figuré) Jusque-là, mademoiselle, amusez-vous à entendre tous les airs de cette serinette, afin que les ignobles dissonances de la contre-partie en ressortent mieux. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier