garde-barrière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de garde et de barrière.

Nom commun Modifier

(orthographe traditionnelle)
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
garde-barrière gardes-barrières
\ɡaʁ.də.ba.ʁjɛʁ\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
garde-barrière garde-barrières
\ɡaʁ.də.ba.ʁjɛʁ\

garde-barrière \ɡaʁ.də.ba.ʁjɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Chemin de fer) Homme (ou femme) préposé à la garde d’une barrière ou d'un passage à niveau là où une voie ferrée coupe un chemin ordinaire.
    • Ce n’est qu’après sa mort qu’elle profita de ses avantages de garde-barrière & veuve de cheminot pour nous rejoindre de temps en temps par le train. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, p. 339).
  2. Employé de l’octroi aux portes d’une ville.
  3. (Réseaux informatiques) Dispositif logiciel ou matériel qui filtre le flux de données sur un réseau informatique.

SynonymesModifier

(Informatique) :

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier