Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De gendarme avec le suffixe -erie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
gendarmerie gendarmeries
\ʒɑ̃.daʁ.mə.ʁi\
 
Portillon d’entrée d’une caserne de gendarmerie en France.

gendarmerie \ʒɑ̃.daʁ.mə.ʁi\ féminin

  1. (Militaire) Force armée chargée de la police administrative du territoire.
    • Des forces de police et de gendarmerie, exclusivement préposées au maintien de l'ordre intérieur, peuvent être recrutées et entretenues au sein des États membres. — (Traité instituant la Communauté européenne de défense, 1952)
  2. (Par extension) Caserne où les gendarmes exercent leur fonction et sont logés.
    • La gendarmerie se trouve au bout de la rue à la sortie du village.
  3. (En particulier) (France) Abrégement de Gendarmerie nationale.
    • Sur deux colonnes, le localier du journal racontait l'arrestation de deux hommes armés, par la gendarmerie de l’Escarène. Les deux hommes - Marcel Torti et Joseph Pesanto - étaient connus des services de police. — (Louis Nucéra, La chanson de Maria, Grasset, 1989)
  4. (Histoire) Tout le corps des gendarmes et des chevau-légers des compagnies d’ordonnance, autres que les gendarmes et les chevau-légers de la garde du roi.

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier