Voir aussi : harém, hárem

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du turc ottoman حرم, harem, lui-même issu de l’arabe حريم, ḥarym (« endroit ou chose interdite ») (→ voir haram).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
harem harems
(h aspiré)\a.ʁɛm\
 
Trois femmes d'un harem égyptien.

harem (h aspiré)\a.ʁɛm\ masculin

  1. Gynécée chez les musulmans.
    • Ce jardin même, tout rempli qu’il est de plantes précieuses et d’arbres curieux transplantés des climats de l’Orient, conviendrait mieux au harem d’un émir infidèle qu’à un couvent […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le Sultan n'a emmené en campagne qu'une trentaine de femmes de son harem. […]. Une garde d’eunuques à cheval et armés jusqu’aux dents les encadre, annonçant leur arrivée à grands cris : […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 117)
    • Mme Magdelaine Marx ajoute d’ailleurs que, si la polygamie est donc légalement consacrée, elle est en fait abolie pour des raisons économiques; et elle confirme ainsi l'éclat de rire qui accueillit la nomination par la Société des Nations, d’un inspecteur des harems de Constantinople, où il n’y a plus un seul harem[…]. — (Georges Anquetil; La Maîtresse légitime, 1923)
    • Un jour pourtant, il revint tout heureux. Il avait trouvé une entremetteuse qui l'introduirait auprès de sa bien-aimée. Il se déguiserait en femme, et pénétrerait ainsi dans le harem. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans "Trois contes de l’Amour et de la Mort", 1940)
  2. Réunion des femmes qui habitent un harem.
    • […] ; tantôt ces femmes jolies, ces toilettes éclatantes apparaissaient au milieu du nuage diaphane comme un harem des houris du prophète. — (Anonyme, Revue littéraire, 1830, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
  3. (Figuré) (Argot) Ensemble des prostituées exploitées par un même proxénète.
    • Or, il manquait, cette nuit, au harem de Binèche une quatrième « turfeuse ». Je sus qu’elle était de « couverte » et que les mœurs l’avaient emmenée. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • harem sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du turc ottoman حرم, harem, lui-même issu de l’arabe حريم, ḥarym (« endroit ou chose interdite »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
harem
\ˈhæɹ.əm\
ou \ˈhɑː.ɹiːm\
harems
\ˈhæɹ.əmz\
ou \ˈhɑː.ɹiːmz\

harem \ˈhæɹ.əm\ (États-Unis), \ˈhɑː.ɹiːm\ (Royaume-Uni)

  1. Harem.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • harem sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Invariable
harem

harem \Prononciation ?\ masculin invariable

  1. Harem.

Voir aussiModifier

  • harem sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)  
  • harem dans le recueil de citations Wikiquote (en italien)  

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Neutre Indéfini Défini
Singulier harem haremet
Pluriel harem haremen

harem \Prononciation ?\ neutre

  1. Harem.