Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté au latin gynaeceum (« gynécée »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
gynécée gynécées
\ʒi.ne.se\

gynécée \ʒi.ne.se\ masculin

  1. (Antiquité) Appartement réservé aux femmes chez les Grecs.
    • […] toujours et partout, la femme, subordonnée à l’homme, avait été enfermée dans la maison, dans le gynécée. — (Paul Lafargue, La Question de la femme, 1904)
    • À cet égard je serais presque tenté de recommander à nouveau les gynécées, si toutefois de son côté cette contrainte n’avait pas d’effet nuisible. — (Søren Kierkegaard, Le Journal du séducteur, Folio, Essais, 1843, traduction de F. et O. Prior et M.H. Guignot, p. 74)
    • (Par extension) Pendant son bref séjour là-bas, il avait appris une dizaine de jurons russes et les éructait au milieu du gynécée où s’affairaient les ouvrières françaises. — (Henri Troyat, Aliocha, Flammarion, 1991, p. 102)
  2. (Botanique) Ensemble des organes femelles de la fleur, pistil.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • gynécée sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier