Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(début XIIe siècle) Du latin habitare (même sens), fréquentatif de habere « avoir, posséder ».

Verbe Modifier

habiter \a.bi.te\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire sa demeure, son séjour quelque part ; y vivre d’habitude.
    • (Transitif) D’ailleurs, […], il est impossible de ne pas tenir compte de ce fait que les juifs ont habité la France cinq siècles avant les Francs, les Burgondes et les Wisigoths et huit siècles avant les Normands. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • (Figuré)La paix habite ce séjour.
  2. (Intransitif) Vivre habituellement en un lieu.
    • Il avait pris un soir son baluchon pour aller habiter chez une copine. Où précisément ? Peut-être du côté d’Élan ou de Villers-le-Tilleul. Il n’en savait fichtre rien. — (Bernard Totot , Le mystère du troisième pied, Editions Le Manuscrit, 2012, p.109)
    • Habiter à la ville, à la campagne.
    • Habiter dans un vieux quartier, dans une maison neuve.
    • Habiter sous les toits.
    • Il a longtemps habité parmi nous.
  3.  (définition à préciser ou à vérifier) En termes de jurisprudence,
    • Habiter avec une femme : avoir commerce avec elle.

SynonymesModifier

Vivre en un lieu :

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Verbe Modifier

habiter \Prononciation ?\

  1. Variante de abiter.