Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin habitudo (« coutume »), fait de habitus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
habitude habitudes
\a.bi.tyd\

habitude (h muet)\a.bi.tyd\ féminin

  1. Disposition acquise par des actes réitérés.
    • Alors, ils m’ont défendu de te voir… ils m’ont dit que tu n’étais pas une société pour moi… que je prendrais avec toi de mauvaises habitudes… tu comprends… — (Octave Mirbeau, Sébastien Roch, 1890)
    • On avait beau le corriger quand les voisins le ramenait en carriole, l’habitude de ces fugues était prise. […]. Si une semaine s'écoulait sans escapade, on le voyait s'ennuyer, dépérir et fureter dans le logis pour trouver une issue. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Elle était à son habitude sanglée dans un étroit casaquin boutonné jusqu'au menton. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 40-41)
  2. Façon régulière de se comporter, d’agir, d'être, etc.
    • L’habitude était si forte chez elle, cette chanson faisait si bien partie de son être, que souvent, s’oubliant tout d’un coup, elle se reprenait à chanter. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • Imbécile de Grubb, – maugréait-il, fouillant en vain ses poches. – Il avait bien besoin de garder ma boite… avec sa maudite habitude de vous « faire » vos allumettes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 89 de l’éd. de 1921)
    • Faut-il s'étonner si, en une population aussi entichée de ses habitudes, la mortalité puerpérale et la mortalité infantile sévissent au delà des moyennes connues! — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Alors qu'elle avait l’habitude de se coucher avec les poules, avec lui elle aimait veiller jusqu’à point d'heure pour ne pas gaspiller ces précieux moments pendant lesquels elle pouvait profiter encore et encore de sa vie. — (Frank Saraky & Lora Saltiel, Seul dans un champ de maïs: d'un risque à l'autre, page 220, Publibook, 2007)
  3. (En particulier) Pratique sociale constante.
    • Les hommes jouent gravement aux boules et se passionnent pour le foteballe ; ils prennent l'apéritif par habitude, rejoints par ceux qui le font par snobisme. — (Henri Wadier, La réforme de l'enseignement n'aura pas lieu, éd. Robert Laffont, 1970, p. 154)
    • L'usage coutumier et les habitudes traditionnelles ont régi les relations commerciales et les transactions en affaires. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.64)
  4. (Vieilli) Accès auprès de quelqu’un, fréquentation ordinaire.
    • Avoir habitude auprès de quelqu’un ou avec quelqu’un, en quelque lieu, en quelque maison.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier