FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin infectare (« souiller »), fréquentatif de inficere. Voir infect.

Verbe Modifier

infecter \ɛ̃.fɛk.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Gâter, inoculer des germes contagieux.
    • Or, si l'on sait infecter des tissus de Tabac cultivés in vitro avec des virions (3), aucune tentative n'a été faite pour viroser des cultures de tissus avec l'ARN du VMT et vérifier si les colonies éventuellement infectées restaient virosés après des repiquages successifs. — (Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences, volume 254, N° 8 à 13, 1962, page 1493)
    • La cuscute, nommée teigne dans le pays , infecte trop souvent les luzernes et les semis de vesce; on essaie de la détruire, en enfouissant à la fourche toutes les plantes attaquées; […]. — (Louis Graves, Précis statistique sur le canton d'Auneuil, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais : chez Achille Desjardins, 1831, page 80)
    • La plaie s’est infectée. — Il infecta le pays de cette hérésie, de sa pernicieuse doctrine.
  2. (Par extension) Empester, empuantir.
    • Ce marais infecte l’air.
    • Il nous infecte avec son haleine, de son haleine.
    • Cet endroit infecte.
    • Duchotel. — Cristi ! que ça infecte ici… Est-ce qu’il y a un chat ? — (Georges Feydeau, Monsieur chasse !, 1892)
  3. (Par analogie) (Sécurité informatique) Contaminer un ordinateur par un logiciel malveillant.
    • Le code malveillant peut arriver dans des spams ou dans des messages d’hameçonnage, ou dans des courriels envoyés automatiquement par les ordinateurs de correspondants connus qui ont été infectés à leur insu. — (Perspectives des communications de l'OCDE 2011, page 209)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier