Voir aussi : lisé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) Du gaulois *ligisja[1], de *liga, « limon » → voir enliser.
(Nom commun 2) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
lise lises
\liz\

lise \liz\ féminin

  1. Régional (Ouest de la France) Sable mouvant, dépôt limoneux après une inondation.
    • Il est absorbé par la campagne, par sa lise profonde où l'on ne se débat plus. — (La Varende, Tourville, 1943)

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
lise lises
\liz\

lise \liz\ féminin

  1. (Technique) Morceau de bois qui soutient les matteaux de soie grège dans les bacs de teinture.

Forme de verbe 1 Modifier

Voir la conjugaison du verbe lire
Subjonctif Présent que je lise
qu’il/elle/on lise
Imparfait

lise \liz\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de lire.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de lire.

Forme de verbe 2Modifier

Voir la conjugaison du verbe liser
Indicatif Présent je lise
il/elle/on lise
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je lise
qu’il/elle/on lise
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
lise

lise \liz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de liser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de liser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de liser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de liser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de liser.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Du français lycée.

Nom commun Modifier

lise \ˈlisː.e\ masculin (pluriel : liseoù)

  1. Lycée.
    • Evit mont d’al lise e-pad ar mizioù du e kemeran ar bus. — (Jef Gedez, Huñvreoù Pêr Mortolod, An Alarcʼh Embannadurioù, 2005, p. 56)
      Pour aller au lycée pendant les mois noirs [novembre et décembre], je prends le bus.
    • Ur cʼhelenner e voe e vuhez-pad, koulz lavarout ur cʼhelenner war ar saozneg e lise Pondivi goude bezañ bet eil-kelenner e liseoù all, e Sant-Brieg, Roazhon, Naoned ha Brest, ha kelenner er-maez a Vreizh, e Loudun ha Saumur. — (Goulcʼhen ar Pagan, Emil Masson, in Arvor, niv. 134, 8 Eost 1943, p. 1)
      Il fut professeur toute sa vie, pour ainsi dire, professeur d’anglais au lycée de Pontivy après avoir été professeur auxiliaire dans d’autres lycées, à Saint-Brieuc, Rennes, Nantes et Brest, et professeur en dehors de la Bretagne, à Loudun et Saumur.

DérivésModifier

AnagrammesModifier