Voir aussi : Loden

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’allemand Loden du haut allemand lodo (« étoffe grossière »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
loden lodens
\lɔ.dɛn\
 
Réclame pour des imperméables en loden, de 1921

loden \lɔ.dɛn\ masculin

  1. Tissu feutré et velu, chaud et imperméable, en laine verte, utilisé d’abord en Allemagne, en Autriche et en Suisse, et servant notamment à la confection de manteaux.
    • Vers la fin de l’après-midi, Madame Mabille me demanda si je savais où avait passé Zaza […] nous la retrouvâmes, barbotant dans l’Adour, au pied d’une cascade ; en guise de costume de bain, elle s’était enveloppée d’un manteau de loden. — (Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée, Gallimard, 1958)
    • […] c’était seulement un grand mannequin de matière plastique, vêtu d’une cape de loden vert. — (Jean-Marie Gustave Le Clézio, Lullaby, 1978, collection Folio Junior, page 61)
    • Pour chasser par temps froid, on conseillera :
      - le manteau en loden, très confortable et laissant une grande liberté de mouvement aux bras, sur lequel on peut porter;
      - une cape de cocher, elle-même en loden, qui représente la protection par tous les temps.
      — (René Paloc, L'encyclopédie de la chasse, Éditions Artemis, 2004, p. 141)
  2. Manteau de cette étoffe.
    • […] Masseau, indifférent à la mode et même aux convenances, bâille si fort qu’il en larmoie, la barbiche relevée par l’extraordinaire col Médicis de son loden. — (Sidonie-Gabrielle Colette, L’Entrave, 1913)
    • Madame Figaro était le magazine de la bourgeoisie ; il l'est resté, mais nous ne sommes plus au temps des lodens BCBG, d'une représentation de soi très codée. — (Revue des Deux Mondes, 2002, p. 56)
  3. (Par extension) Celui ou celle qui porte un tel manteau.
    • À 14h 15, cinq hommes entrent dans la banque : un rabbin, un russe en chapka, un élégant et deux lodens verts. Le scénario habituel fonctionne parfaitement. — (Matthieu Frachon, 36, quai des Orfèvres: Des hommes, un mythe, Éditions du Rocher, 2011, p. 170)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • loden sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

loden \ˈloː.dɛn\

  1. Première personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif du verbe lodañ/lodiñ.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Adjectif) De lood (« plomb ») avec le suffixe -en.

Verbe Modifier

loden \Prononciation ?\

  1. Sonder.

SynonymesModifier

Nom commun Modifier

loden \Prononciation ?\ masculin/neutre (Indénombrable)

  1. (Textile) Loden.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 89,2 % des Flamands,
  • 94,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

Adjectif Modifier

loden \Prononciation ?\ (adjectif de matière)

  1. En plomb, de plomb.
    • Een loden pijp / jas
      Un tuyau/manteau de plomb.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

SuédoisModifier

Forme de nom commun Modifier

Neutre Indéfini Défini
Singulier lod lodet
Pluriel lod loden

loden \Prononciation ?\

  1. Pluriel défini de lod.