Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté à l’italien modiglione, du latin vulgaire *mutilio, -onis, dérivé de mutulus (« corbeau » en architecture) → voir moellon.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
modillon modillons
\mɔ.di.jɔ̃\
 
Un exemple de modillons romans.

modillon \mɔ.di.jɔ̃\ masculin

  1. (Architecture) Chacune des consoles décoratives disposées régulièrement sous une corniche.
    • En traversant le bourg de Garchy, on s’arrête pour jeter un coup-d’œil sur l’abside à pans coupés de son église, et pour considérer l’entablement garni de têtes de clous et soutenu par des modillons ornés de feuilles de fantaisie et de figures bizarres d’animaux. — (Abbé Bourrassé, Esquisse archéologique des principales églises du diocèse de Nevers, Nevers : chez I.-M. Fay, 1844, page 97)
    • Les deux tours [...] se couronnent d’un diadème de mâchicoulis exhaussé sur un parapet dont les modillons rappellent le style rapporté des croisades. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 11, 2012)
    • L’auteur des étranges modillons d’Ardentes est venu à Sassierges-Saint-Germain, petite localité voisine, pour réaliser le décor de la porte occidentale de l’église. Celle-ci est un reflet parfait, quoique plus simple, du portail nord de Saint-Martin : même archivolte sculptée de demi-cercles opposés deux à deux, même alignement de rosaces sur les claveaux de la voussure médiane à l'arête torique, même mouluration complexe des tailloirs. — (Patricia Duret, La Sculpture romane de l’abbaye de Déols, chez l’auteur, 1987, page 210)
  2. (Architecture) (En particulier) Ornement propre aux ordres ionique, corinthien et composite, placé sous le larmier de la corniche et figurant l’extrémité des chevrons du comble.

Quasi-synonymesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Voir aussiModifier

  • modillon sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier