n’avoir jamais perdu de vue le clocher de son village

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Le clocher est le symbole du village, du lieu où l’on habite.

Locution verbale Modifier

n’avoir jamais perdu de vue le clocher de son village \na.vwaʁ ʒa.mɛ pɛʁ.dy də vy lə klɔ.ʃe də sɔ̃ vi.laʒ\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. (Figuré) (Familier) N’avoir jamais voyagé.
    • Le paysan qui n’a jamais perdu de vue le clocher de son village écoute ces marchands voyageurs comme des oracles. — (Revue des études Napoléoniennes, vol.13, page 319, F. Alcan, 1 janv. 1918)
    • S'il n'a jamais perdu de vue le clocher de son village, il est certain qu'il ne saurait avoir aucune des qualités nécessaires pour concevoir, indiquer et mûrir les divers effets qui assurent le succès. — (Jean Mongrédien, La musique en France, des lumières au romantisme: 1789-1830, page 251, Flammarion, 1986)

SynonymeModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « n’avoir jamais perdu de vue le clocher de son village [Prononciation ?] »

RéférencesModifier