plaquebière

Voir aussi : plaque-bière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De plat-de-bierre, cité en 1755 par le botaniste, agronome et physicien français Henri Louis Duhamel du Monceau, provenant peut-être de plat de bièvre (« nourriture du castor »)[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
plaquebière plaquebières
\plak.bjɛʁ\
 
Une plaquebière (sens 1)
 
Des plaquebières (sens 2)
 
Armoiries avec une plaquebière (sens héraldique)

plaquebière \plak.bjɛʁ\ féminin

  1. (Botanique) Petite plante vivace, typique des tourbières des pays nordiques, de nom scientifique Rubus chamaemorus[2].
    • Le blason représente un plant de plaquebière, ou mûre arctique, plante répandue dans la région. — (Wikipédia, article Nesseby, 2010)
    • Des sommets couverts de la toundra alpine, où les plaquebières ambrées brillent parmi les conifères nains. — (Raoul Blanchard, Mélanges géographiques canadiens offerts, Institut de géographie, Université Laval, 1959, page 464)
  2. (Par métonymie) Le fruit de cette plante, d’abord rouge puis jaune d’or à maturité, utilisé pour les confitures et dont on fait une liqueur.
    • Un extrait de plaquebières.
    • On travaillait au jardin, on allait aux plaquebières, on cueillait des coques et du homard sur les grèves. — (Louis Haché, Tourbes jersiaises, Éditions d’Acadie, 1980)
    • La plaquebière ressemble à une framboise orangée, tandis que l’aronie est une baie rouge ou noire. — (Carole Minker, Myrtille et autres fruits rouges : Un concentré de bienfaits pour votre santé, Eyrolles, 2011, page 15)
  3. (Héraldique) Meuble représentant la plante du même nom dans les armoiries.
    • De gueules, à une plaquebière, tigée et feuillée d’or, qui est de la commune de Nesseby en Norvège → voir illustration « armoiries avec une plaquebière »

Variantes orthographiquesModifier

HyperonymesModifier

plante
fruit

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  plaquebière figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : cueillette, framboise.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Henri Louis Duhamel du Monceau, Traité des arbres et arbustes qui se cultivent en France en pleine terre, 1755, étymologie reprise dans : Memoirs of the Montreal Botanical Garden, volume 1, 1940, page 12
  2. Multilingual Multiscript Plant Name Database
  3. a et b Chantal Naud, Dictionnaire des régionalismes des îles de la Madeleine, Québec/Amérique, 2011, page 224, 1re édition en 1999, Éditions Vignaud
  4. a b c d et e www.foodlexicon.net, 2011
  L’entrée en français a été sélectionnée comme bonne entrée représentative d’une qualité standard pour le Wiktionnaire.
Vous pouvez consulter la page de discussion, la page Wiktionnaire:Évaluation ou la liste des bonnes entrées.