Voir aussi : râtisser

Étymologie

modifier
Dérivé de l’ancien français raster, rater (« raturer, racler ») avec l’influence de râteau.
 
Des ouvriers en train de ratisser.

ratisser \ʁa.ti.se\ ou \ʁɑ.ti.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Nettoyer à l’aide du râteau.
    • Ratisser les allées d’un jardin.
    • La roue tourne, un numéro sort, ceux qui ont choisi la bonne couleur doublent leur mise, les autres voient leurs jetons ratissés par le croupier. — (Antoine Bello, Scherbius (et moi), Gallimard, 2018, page 62)
  2. Ôter, emporter, en raclant, la surface de quelque chose ou ce qui s’y est attaché.
    • De gros scrapers décapaient le sol et stockaient les roches, d’autres ratissaient et aplanissaient la surface dégagée pour délimiter nettement le trou circulaire que les ingénieurs avaient décidé de creuser pour atteindre le minerai. — (Jean Darmen, P900, tome 3: Les Pirates, Numeriklivres, 2016, chapitre 4)
    • Ratisser un cuir.
    • Ratisser des peaux de parchemin.
    • Ratisser des navets, des carottes, des salsifis.
  3. (Sens figuré) Pénétrer comme les dents d’un râteau.
    • Le convoi approche maintenant d’Aix-en-Provence. La nuit est sombre et un froid mistral ratisse violemment la contrée, par rafales convulsives. Une météo sévère très dissuasive pour un émeutier. — (Thierry Nélias, L'Adieu à l'Empire: Napoléon, de Leipzig à l’île d’Elbe, Librairie Vuibert, 2016)
  4. (Sens figuré) (Police) Quadriller une zone à la recherche de quelque chose.
    • En après-midi, le maître-chien était toujours sur les lieux avec un immense territoire à ratisser. — (Louis Deschênes, Un meurtre suivi d’un incendie dans le véhicule, Le Journal de Québec, 26 septembre 2022)
  5. (Par extension) Ramasser, voire voler, ce qui est disponible de manière brutale.
    • Le paradis du capitalisme ! Ils se contentaient de ratisser la monnaie. — (Alain Monnier, Notre seconde vie, Flammarion, 2017)
    • Mais l’âge n’est pas un critère déterminant, pas plus que la catégorie sociale. Jeunes, vieux, riches ou plus modestes… par sa sophistication, l’escroquerie a ratissé large, du surveillant de lycée au retraité, du maçon au patron. — (Yann Bouchez, Anne Michel, L’incroyable arnaque aux diamants, Le Monde. Mis en ligne le 28 février 2018)
    • Au Sénégal, cela renvoie à une réalité tangible. Celle des accords de pêche qui autorisent les Européens et les Chinois à ratisser les océans avec leurs chalutiers capables de rapporter en un voyage ce qu’une embarcation locale recueille en un an. — (Benoît Bréville, Cynisme à Lampedusa, dans Le Monde diplomatique, n° 835, octobre 2023, page 1)

Dérivés

modifier

Traductions

modifier
Traductions à trier
modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier