Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1715) Dénominal de rat[1] et -er, dérivé de l'expression prendre un rat (« ne pas lâcher son coup, avoir des ratés ») → voir louper fait sur loup.

Verbe Modifier

rater \ʁa.te\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Ne pas partir, en parlant d’une arme à feu.
    • La compagnie de perdrix partit à la portée de son fusil, mais son fusil rata.
    • Son revolver a raté.
  2. (Figuré) (Familier) Échouer.
    • Son coup a raté.

rater transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Ne pas toucher, manquer.
    • Rater une pièce de gibier.
  2. (Par extension) Manquer ce qu’on vise.
    • Et que serait-il arrivé si Faruk n’avait pas raté le pénalty ? Oui, ce pénalty-là, le dernier pénalty de la Yougoslavie, le rideau qui tombe sur la fin de la pièce. Ça n'aurait rien changé. — (Gigi Riva, Le Dernier Pénalty: Histoire de football et de guerre, traduit de l'italien par Martine Segonds-Bauer, Seuil, 2016)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Figuré) (Familier) Ne pas réussir dans une entreprise, dans une démarche, etc.
    • Il a raté cette place.
    • Il a raté son effet, il a raté son coup.
    • Rater un train, une occasion, sa vie.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

HomophonesModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « rater [ʁa.te] »

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin rasitare.

Verbe 1 Modifier

rater \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Raturer.
  2. Ratisser.

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Verbe 2Modifier

rater \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Variante de reter.

RéférencesModifier