salle d’attente

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Composé de salle, d’ et attente.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
salle d’attente salles d’attente
\sal d‿a.tɑ̃t\

salle d’attente \sal d‿a.tɑ̃t\ féminin

 
Une salle d’attente dans une gare (sens 1).
 
Une salle d’attente de dentiste (sens 2).
  1. (Construction) Local d’une gare, où l’on attend le train.
    • À mon arrivée à Châlons, la gare et les salles d’attente, les cours, les hangars, étaient remplis d’éclopés et de blessés couchés par terre, étendus sur des bancs, s’appuyant aux murs. — (Amédée Achard, Récits d’un soldat - Une Armée Prisonnière ; Une Campagne Devant Paris, 1871)
  2. (Par extension) Lieu où l’on attend son tour, dans un service public, chez un médecin, etc.
    • La pièce où, après avoir monté les cinq étages, se rencontrent les débiteurs est indigne d'une salle d'attente. C'est un sas. — (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, p. 252)
  3. (Figuré) (Sylviculture) Dans une futaie irrégulière, ensemble des semis et jeunes arbres disponibles pour initier une régénération localisée.
    • Autour de lui, c’est « la salle d’attente » de laquelle n’émergeront que les pieds les plus vigoureux. Pour l’heure, une trentaine de « brins » vingtenaires patientent. — (Hervé Parmentier, Le paradis des arbres dans le Parc national de Forêt de Champagne et Bourgogne, Pôle Technologique Sud Champagne, 12 novembre 2019 → lire en ligne)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier