Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin sarmentum.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sarment sarments
\saʁ.mɑ̃\
 
Des sarments recouverts de givre.
 
Sarments coupés.

sarment \saʁ.mɑ̃\ masculin

  1. (Viticulture) Nouveau bois que la vigne développe chaque année.
    • Dans le mois de février de la deuxième année, on coupe rez souche les sarments les plus faibles et l'on taille à un ou deux yeux le sarment le plus fort. — (Jean-Marie Écorchard, Culture et taille de la vigne, Nantes : chez L. Guéraud, 1849, p. 40)
    • […] elle alla jeter un sarment dans le feu qui s’éteignait. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, 1870)
    • Je sors et vais m’asseoir près de leur feu […]. Nous l’entretenons parcimonieusement, allumant chaque nouveau sarment au sarment qui s’éteint, pour que le fagot suffise jusqu’au matin. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)

DérivésModifier

HolonymesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

  • sarment sur l’encyclopédie Wikipédia