Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De serrer et tête.

Nom commun Modifier

(orthographe traditionnelle)
Invariable
serre-tête
\sɛʁ.tɛt\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
serre-tête serre-têtes
\sɛʁ.tɛt\

serre-tête \sɛʁ.tɛt\ masculin

  1. Ruban, bandeau, bonnet ou demi-cercle rigide qui serre la tête afin de retenir les cheveux.
    • Ayez alors un serre-tête, et par-dessus un bonnet à mentonnières : ce serre-tête doit être garni devant d'un petit tulle à dents, ou brodé également à dents ; cela sied mieux : la coulisse que l'on pratiquait, et que l'on pratique encore quelquefois au derrière des serre-têtes, a l'inconvénient de produire, quand les cordons sont serrés, un bourrelet gênant et vilain. — (Élisabeth Celnart, Manuel des dames, ou, L'Art de l'élégance, Paris : Librairie encyclopédique Roret, 2e éd., 1833, p. 181)
    • […]; des agents du préfet se glissèrent dans les marchés : ils arrêtaient les femmes qui portaient des fichus trop courts ou des serre-tête en soie, et les exposaient en public avec leur fichu pendu au cou. — (Aḥmad ʻAbd ar-Rāziq, La femme au temps des Mamlouks en Égypte, vol. 5 de Textes arabes et études islamiques, Institut français d'archéologie orientale du Caire, 1973, p. 238)
    • Enfin elle prononça avec décision:
      — Cet esprit s'obstine à rester caché. Mais je n'acharnerai et je réussirai bien à le découvrir. Revenez dans une semaine. Vous m'apporterez un serre-tête dont la jeune femme se sera servie pendant trois jours.
      — (Out-el-Kouloub, « Nazira », dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort, Édition Corrêa, 1940)
  2. (Par analogie) (Plus rare) Dispositif en forme de lame courbe pour maintenir des écouteurs sur les oreilles.
    • Il est très important de placer les écouteurs correctement. Les recommandations faites par les organismes de standardisation disent qu'il faut appliquer une force par l'emploi d'un serre-tête ou de tout autre moyen équivalent. Une force au moins égale à 4 newton est indispensable, […]. — (Acta oto-rhino-laryngologica belgica, 1963, vol. 17-18, p. 67)
    • Ils permettent d'élargir de manière très importante la gamme des fréquences d'action du dispositif actif (de 600 Hz, dans le cas des serre-tête, à 2 500 Hz environ pour un bouchon), ce qui devrait s'avérer très favorable pour l'amélioration de la communication. — (L'Armement: revue de la Délégation générale pour l'armement, 1995, n° 50-53, p. 50)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier


Apparentés étymologiquesModifier

Voir aussiModifier