suffisant

Voir aussi : süffisant

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De suffire.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin suffisant
\sy.fi.zɑ̃\

suffisants
\sy.fi.zɑ̃\
Féminin suffisante
\sy.fi.zɑ̃t\
suffisantes
\sy.fi.zɑ̃t\

suffisant \sy.fi.zɑ̃\

  1. Qui suffit.
    • Ayant une suffisante connaissance des taudis de Marseille, je m’imaginais que leur misère n’était guère dépassable. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Cent hommes sont suffisants pour défendre ce poste.
    • Cette somme n’est pas suffisante.
    • Cette grange est suffisante pour contenir tant de milliers de gerbes.
    • Bonne et suffisante caution.
    • Il ne faut point faire de changements dans une loi sans une raison suffisante.
    • (Mathématiques) Condition suffisante : Condition qui garantit la véracité de sa conséquence. → voir nécessaire
    • (Philosophie) Principe de raison suffisante : Principe suivant lequel tout phénomène doit avoir une cause.
    • (Théologie) Grâce suffisante : Grâce qui suffit strictement à l’homme, s’il y répond.
  2. Qui est vain, fat, présomptueux, satisfait de sa personne.
    • Je vous trouve bien suffisant, bien suffisante.
    • Cet homme est vaniteux et suffisant.
    • Le suffisant personnage ! Se dit aussi en parlant des choses.
    • Il a l’air suffisant.
    • Une mine suffisante.
    • Un ton suffisant.
    • Suffisant comme un paon, Eugène Duthoit va vers ces dames, qui le reçoivent en défaillant. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 326.)

ComposésModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
suffisant suffisants
\sy.fi.zɑ̃\

suffisant \sy.fi.zɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : suffisante)

  1. Personne suffisante.
    • C’est une suffisante.
    • Faire le suffisant.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe suffire
Participe Présent suffisant
Passé

suffisant \sy.fi.zɑ̃\

  1. Participe présent de suffire.
    • Le parisianisme ne lui suffisant plus, cet enfant de Bruxelles s’est plu, si j’ose dire, à se « boulevardiser ». — (Albert Heumann, Le mouvement littéraire belge d’expression française depuis 1880, 1913)

PrononciationModifier

RéférencesModifier