Étymologie

modifier
(Date à préciser) Dérivé de tôle, avec le suffixe -ier.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
tôlier tôliers
\to.lje\

tôlier \to.lje\ masculin (pour une femme, on dit : tôlière)

  1. Celui qui fabrique, façonne ou vend de la tôle.
  2. (Argot) Détenu, habitué des prisons.
  3. (Populaire) Autre orthographe de taulier.
  4. Par croisement des deux précédents : geôlier, gardien de prison.
    • "Et l'inscription au registre ? demanda le tôlier en chef.
      — Taisez-vous, monsieur ! Pas d'inscription ! Et si vous avez reconnu le prisonnier, je vous engage à l'oublier.
      — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Le site web d’une prison texane divulguait les derniers repas qu’avaient demandés les condamnés à mort la veille de leur exécution. L’intention des tôliers était cynique : il s’agissait de railler les ultimes rêves alimentaires de ces grands criminels dont les menus rivalisaient de naïveté. — (Amélie Nothomb, Le Fait du prince, Éditions Albin Michel, Paris, 2008)

Synonymes

modifier

Prisonnier :

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Homophones

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier