Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(début XVIIe siècle) Du mot pic (« montagne dont le sommet forme une pointe »). La préposition à a ici le sens d’« avoir la forme de », d’où découle l’idée d’une pente raide.

Nom commun Modifier

(orthographe traditionnelle)
Singulier et pluriel
à-pic
\a.pik\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
à-pic à-pics
\a.pik\

à-pic \a.pik\ masculin

  1. Endroit d’une montagne dont la pente est très escarpée.
    • […] nous avons pu encore admirer les falaises de la côte Nord ; découpées en architectures fantastiques, elles se dressent parfois en à-pics de 600 mètres de hauteur. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • On trouve en Bretagne des anatifes cramponnés en colonies serrées au bas des à-pics rocheux sans cesse battus par les vagues. — (Georges Fleury, La pêche à pied, Grasset, 1997)

TraductionsModifier

Adverbe Modifier

à-pic \a.pik\

  1. Verticalement, perpendiculairement

Variantes orthographiquesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier