accrochage

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir croc.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
accrochage accrochages
\a.kʁɔ.ʃaʒ\

accrochage \a.kʁɔ.ʃaʒ\ masculin

  1. Action d’accrocher.
    1. (En particulier) (Art) Sélection de tableaux présentés au public à l’occasion une exposition.
    • Ce sont des expositions sans titre, le Musée des beaux-arts de La Rochelle attribue des numéros à ces accrochages temporaires....— (Agnés Marroncle – Accrochages inattendus au musée de La Rochelle – Journal La Croix, page 15, 31 décembre 2014)
  2. Action de s’accrocher ou de se heurter.
    • J'accuse la Ligue nationale d'avoir fait de cet excitant sport qu'est le hockey le symbole de ta violence, du garrochage de rondelle et de l’accrochage. — (Raoul Roy, René Lévesque, était-il un imposteur?, Éditions du Franc-Canada, 1985, p. 42)
    1. (En particulier) Collision, accident léger, rencontre de deux véhicules qui s’accrochent l’un l’autre.
      • Excusez mon retard, j’ai eu un petit accrochage durant le trajet.
    2. (Figuré) Discussion vive, altercation brève.
      • Je viens d’avoir encore un accrochage avec lui; Il a vraiment un caractère impossible !
      • Durant cet accrochage, mon copain, qui a un galure à large bord et un imperméable qu'il porte seul'ment aux heures de boulot, reste le nez au fond de sa serviette où il r'mue des papiers. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    3. (Militaire) Engagement vif et bref entre des éléments avancés de deux armées ennemies.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier