GalloModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français anille, lui-même du latin anaticula.

Nom commun Modifier

anilhe \anij\ féminin (graphie Aneit)

  1. Béquille.
  2. Bielle.
  3. Manivelle.
  4. (Héraldique) Anille.
  5. (Technologie) Fer qu’on met autour des moyeux de moulin pour les fortifier.

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • Patrick Deriano, Motier de pouchette galo-francaez Dictionnaire de poche gallo-français, Label Ln, juillet 2010, ISBN 9782915915280
  • Chubri, ChuMétiv sur chubri.galo.bzh
  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages, ISBN 978-2906064645, page 85
  • « anilles » in Sébastien Bottin, Mélanges sur les langues, dialectes et patois: renfermant, entre autres, une collection de versions de la parabole de l'enfant prodigue en cent idioms ou patois différens, presque tous de France ; précédés d'un essai d'un travail sur la géographie de la langue française, Bureau de l’almanach du commerce, 1831, 571 pages, page 236 [texte intégral]
  • « anis » dans Adolphe Orain, Glossaire patois du département d'Ille-et-Vilaine suivi de chansons populaires avec musique, Maisonneuve Frères et Ch. Leclerc, 1886, 279 pages, page 3 [texte intégral]