FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
busc buscs
\bysk\

busc \bysk\ masculin

 
Le busc en vert sur l'illustration d’une crosse. (2)
 
Le busc en rouge d’une écluse. (3)
  1. (Vieilli) Lame d’acier, plate, étroite et arrondie aux deux bouts, anciennement on utilisait des fanons de baleine, qui servait à maintenir le devant d’un corset. il se glisse dans la busquière.
    • Avoir tenu cette lettre entre sa chair et son corset, sous son busc brûlant, pendant toute une journée ! — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Elle plante un peigne à bord de perles dans ses cheveux noirs, et tire, sur son busc inflexible, les plis de sa blouse en vichy, chaque fois qu’elle passe devant un miroir. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 59.)
    • … on porte maintenant des corsages beaucoup plus longs, le devant en pointe, le busc dépassant toute limite, la jupe froncée comme au temps des paniers, …. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Dans les grands uniformes érotiques, il y a aussi pour moi les robes du XVIIIe siècle, avec un long busc. — (Régine Desforges, O m’a dit. Entretiens avec Pauline Réage, 1975, p. 43)
  2. Partie supérieure d’une crosse de fusil où la joue vient s’appuyer lors de la visée.
  3. Saillie dans le radier d’une écluse empêchant le passage de l'eau lorsque les vantaux sont fermés.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • busc sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier