Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1821) Forme déverbale de chahuter. Il avait au départ le sens de danse désordonnée. Il devint ensuite synonyme de tapage, pour en arriver au sens de perturbation volontaire.
Sens 2 : Issu de l'argot polytechnicien « manifestation contre une autorité » (1895)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chahut chahuts
\ʃa.y\

chahut \ʃa.y\ masculin

  1. (Désuet) Danse désordonnée.
    • Une douzaine d’hommes et de femmes déguisés, à moitié ivres, se livraient avec emportement à cette danse folle et obscène appelée le chahut. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
  2. (Par extension) (Familier) Désordre, tumulte d’écoliers.
    • Ce n’est pas un peu fini, tout ce chahut ???
    • Toute l’étude se mit à rire hautement. Entendre le pion bafoué par le meilleur élève les encourageait. Un chahut s’organisa. — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, rééd. Le Livre de Poche, page 79)
    • Chaque fois qu’un farceur de sa classe montait un « chahut », il ne pouvait pas s’empêcher d’éclater de rire, et c’était lui qui passait à la porte. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 337)
  3. Perturbation volontaire d'un discours, d'un cours, etc.
    • Les députés de l'opposition ont fait un chahut monstre!
  4. Perturbation émotionnelle.
    • Padam... padam... padam...
      Écoutez le chahut qu'il me fait [...]

      — (Padam, padam, Édith Piaf, Henri Pontet, 1951)

Apparentés étymologiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

RéférencesModifier