Voir aussi : tapagé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1695) Dérivé de taper avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tapage tapages
\ta.paʒ\

tapage \ta.paʒ\ masculin

  1. Bruit désordonné, tumultueux.
  2. Reproches faits avec bruit ; criailleries.
    • Cette déclaration provoqua un fort tapage à la Chambre ; tous les députés qui se piquent de philosophie intervinrent dans le débat […] — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. V, La Morale des producteurs, 1908, p. 315)
    • La prière, c’est l’élévation de notre âme vers Dieu. […] C’est une sorte de tapage doublé de flagornerie. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 248)
  3. Retentissement, buzz produit par un événement.
  4. (Populaire) Emprunt, action de se faire donner ou prêter de l'argent.
    • Eux-mêmes me content les tentatives de tapages énormes (30.000 fcs) dont ils sont victimes de la part de certains de leurs amis intimes. — (Jehan Rictus, Journal quotidien, cahier 133, p. 43, 21 octobre 1927)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe tapager
Indicatif Présent je tapage
il/elle/on tapage
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je tapage
qu’il/elle/on tapage
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
tapage

tapage \ta.paʒ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de tapager.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de tapager.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de tapager.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de tapager.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de tapager.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier