FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIVe siècle) Du latin clausula ; voir clause.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
clausule clausules
\klo.zyl\

clausule \klo.zyl\ féminin

  1. (Grammaire) Dernier membre d’une phrase, d’un paragraphe.
  2. (Poésie) Vers final d'une strophe.
    • Et de fait ce trait qui est particulier à la physionomie de notre versification est d'autant plus important que, notre langue ne comportant pas de syllabes longues et brèves aussi tranchées que le latin, par exemple, la clausule du vers risquerait de passer parfois inaperçue. — (Paul Desfeuilles, Dictionnaire de rimes; précédé d'un petit traité de versification française, Paris : Garnier frères, s.d.(impr.1933), p.X)
  3. Dernière partie d’une pièce oratoire.
    • Les clausules métriques de Cicéron.
  4. Cadence finale d’un chant[1].

TraductionsModifier

RéférencesModifier

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
clausula
\ˈkla.u.zu.la\
clausule
\ˈkla.u.zu.le\

clausule \ˈkla.u.zu.le\ féminin

  1. Pluriel de clausula.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français clausule.

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom clausule clausules
Diminutif clausuletje clausuletjes

clausule \klo.sy.lə\ de

  1. Clause (de contrat).
    • aansprakelijkheidsbeperkende clausule, clause limitative de responsabilité.
    • een clausule opnemen (in), insérer une clause (dans).
    • beperkende clausule, clause restrictive.

TraductionsModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 95,7 % des Flamands,
  • 96,7 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]