Voir aussi : coit

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin coitus (« union, jonction, coït »), venant de coire (« aller ensemble »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
coït coïts
\kɔ.it\
 
Un coït de tortues terrestres

coït \kɔ.it\ masculin

  1. Accouplement sexuel.
    • Les nouvelles mariées disent que le coït peut faire crier de douleur. [...] On comprend que nombre de femmes n'aiment pas particulièrement le coït, car si le mari ne s'occupe guère de faire jouir sa compagne, c'est la douleur qui demeure la plus vive. — (Marcelle Gauvreau, Lettre à Marie-Victorin, 21 sept. 1941, dans Lettres au frère Marie-Victorin, éditions Boréal, Montréal, 2019, page 220)
    • Jean Borie, en accord avec Sartre aussi bien qu'avec Foucault, souligne qu'un retournement s'était, à ce propos, opéré depuis le XVIIIe siècle; le désir et la jouissance, que l'on cesse d'exalter en les associant à la génération, se trouvent relégués au nouveau statut d'instinct génésique; dès lors, le coït conjugal se trouve plus étroitement associé à la notion de devoir. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
  2. (Par extension) Relation sexuelle consistant à pénétrer l'anus avec le pénis.
    • Le coït homosexuel se fait debout ou assis (notamment en missionnaire) — ce qui était généralement le cas aussi en Grèce. — (Bernard Sergent, L’Homosexualité dans la mythologie grecque, Payot, 1984, p. 56, ISBN 2228133809)

SynonymesModifier

Relation sexuelle :

Accouplement :

DérivésModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • coït sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier