FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) (1867)[1] Dérivé de coque (« objet globuleux ») avec le suffixe -ard, on disait aussi œil à la coque. Voir aussi coquillard (« œil »).
(Nom 2) (XIVe siècle)[1] Dérivé de coq avec le suffixe -ard[2].

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
cocard cocards
\kɔ.kaʁ\
 
Un cocard à l’œil (1).

cocard \kɔ.kaʁ\ masculin

  1. (Médecine) (Familier) Ecchymose à l’œil due à un coup.
    • Un jour, il a fait ça dans le noir et il a mis un cocard à notre mère qui n’avait pas pensé à s’annoncer. — (Emmanuelle Guattari, Ciels de Loire, 2013)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
cocard cocards
\ko.kaʁ\

cocard \ko.kaʁ\ masculin (pour la femelle on dit : cocarde)

  1. (Vieilli) Vieux coq. Hybride issu d’un coq faisan et d’une poule.
    • Le coquard a la forme du faisan; mais il est plus petit.
  2. (Figuré) Naïf, niais, prétentieux.
    • Mieux vaut l'ombre d'un sage vieillard que les armes d'un jeune coquard. — (XVIe siècle)
    • Cocu, coquin, coquard. — (Romain Rolland, Colas Breugnon, 1919)

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

  • France (Île-de-France) : écouter « cocard [kɔ.kaʁd] »

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • cocard sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier