LatinModifier

ÉtymologieModifier

De con- et facio → voir condo et condio de même formation con- et indo-européen *dhe-.

Verbe Modifier

cōnficiō, infinitif : cōnficere, parfait : cōnfēcī, supin : cōnfectum \kon.fi.kjo\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Faire, parfaire, exécuter.
    • anulum, pallium, soccos se sua manu confecisse. — (Cicéron. de Or. 3, 127)
      [il disait] qu’il avait fait de sa main l’anneau, le manteau, les chaussures qu’il portait.
  2. Achever.
    • confecta frumentatione. — (César. G. 6, 39, 1)
      les approvisionnements de blé étant terminés.
    • confecta Victoria. — (Cicéron. Phil. 14, 1)
      victoire consommée.
  3. En terminer avec quelqu’un ou quelque chose, venir à bout de, réaliser, constituer.
    • poteslas innumerabilis pecuniae conficiendae. — (Cicéron. Agr. 2, 33)
      la faculté de réaliser des sommes immenses (faire de l’argent infiniment)
    • illa tria justitia conficit et benevolentiam et fidem et admirationem. — (Cicéron. Off. 2, 38)
      ces trois conditions sont réalisées par la justice, à savoir la bienveillance, la confiance, l’admiration.
  4. Achever, accabler, épuiser.
    • meus me maeror cotidianus lacerat et conficit. — (Cicéron. Att. 3, 8, 2)
      mon chagrin journellement me déchire et m’accable.
    • confici angore et curis.
      être accablé par l’angoisse, par les soucis.
    • cum corporis morbo, tum animi dolore confectus. — (Cicéron. Mur. 85)
      épuisé à la fois par la maladie et par la douleur.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

  • « conficio », dans Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 (page 384)
  • [1] « conficio », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage