Étymologie

modifier
Verbe dérivé de faire, avec le préfixe par-, cette recomposition française a remplacé le latin per-ficere qui survit dans des dérivés comme perfection.

parfaire \paʁ.fɛʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Achever, compléter quelque chose en sorte qu’il n’y manque rien.
    • Elle ne négligeait rien, il est vrai, pour parfaire son éducation. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Les hersages sont destinés à parfaire l'ameublissement de la couche superficielle du sol et à en égaliser la surface. — (Odette Bussard, Cultures légumières, Paris : Baillière, 1943)
  2. (Finance) Ajouter à un paiement, à une somme ce qui y manquait.
    • Parfaire un paiement, parfaire une somme.
    • Et Richelieu parfit la somme promise, tant en billets de caisse qu’en louis et en demi-louis. — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • Ainsi fut parfaite la somme de 200 000 francs nécessaire à Larralde. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 58.)
  3. (Droit) Réparer la lésion, le dommage qu’a éprouvé le vendeur d’un immeuble.
    • Parfaire le juste prix. Cela est fait et parfait, c’est à dire entièrement terminé.
    • Il a été ordonné que son procès lui serait fait et parfait, jusqu’à jugement définitif inclusivement.

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du latin, voir ci-dessus.

parfaire \Prononciation ?\

  1. Parfaire (achever complètement).
  2. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter).
    • Por parfaire a tos ses delis — (Vie de sainte Marie l’Égyptienne, ms. 23112 de la BnF, f. 336v. a.)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Dérivés dans d’autres langues

modifier

Références

modifier