conforter

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin confortare. (Vers 980) conforted (« conforta »).

Verbe Modifier

conforter \kɔ̃.fɔʁ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Fortifier par des encouragements, des consolations.
    • Conforter les affligés.
    • Conforter les mourants.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin confortare.

Verbe Modifier

conforter \Prononciation ?\

  1. Affermir, soutenir.
    • Theodore de Beze et quelques uns de ses compagnons lui firent une très sage et belle remonstrance, pour le conforter en sa resolution.
  2. Conforter, apporter son aide.
    • Car uns huem vint à li, qui mult le conforta. — (Thomas le martyr, 100)
  3. (Pronominal) Se réconforter.
    • Pour sol la mort un peu se conforta. — (Roncevaux, page 95)
      l'espoir seul de la mort le réconforta.
  4. Prendre courage.

VariantesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier