cours d’eau

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de cours et de eau.

Locution nominale Modifier

Singulier et pluriel
cours d’eau
\kuʁ d‿o\

cours d’eau \kuʁ d‿o\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Géographie) Tout type d’eau vive entre une source et une embouchure ou un delta.
    • Les plus importants des moulins à écorces sont établis à Charleville, aux Mazures, à Revin, à Vireux, etc. ; ils sont généralement sur des cours d’eau ; quelques-uns sont mus par des machines à vapeur. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 175)
    • Muni même d’un pain de savon, il prit, sur le bord d’un cours d’eau, hors la ville, son premier bain depuis seize mois. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 421 de l’édition de 1921)
    • […] ainsi à Lyoffans, dans la vallée du Rabin, affluent de l’Ognon, cours d’eau voisin de la Lanterne, nous avons pu observer parmi les moissons quelques individus assez fragmentaires de l’association à Cicendia filiformis […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 47)
    • Les propriétaires riverains de cours d’eau non navigables ni flottables peuvent constituer une association syndicale en vue des travaux de mise en valeur piscicole de ces cours d’eau, de la surveillance et de l’exploitation de la pêche en commun […] — (« Les Lois en quelques lignes », dans Almanach de l’Agriculteur français - 1932, éditions La Terre nationale, 1931, page 74)
    • Dans les plaines subatlantiques, les seuls obstacles naturels étaient les cours d’eau. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des hautes études marocaines, Les Éditions de la porte, Rabat, 1947, page 105)
    • Le ministère de l’Environnement a imposé une amende de 10 000 $ au promoteur du Club Med, dans Charlevoix, soit le Groupe Le Massif, en raison du « rejet d’un contaminant » dans un cours d’eau. C’est un sous-traitant qui serait toutefois à l’origine de cet incident. — (Jean-Michel Genoir Gagnon, Le promoteur du Club Med mis à l’amende par le ministère de l’Environnement, Le Journal de Québec, 19 décembre 2020)

AntonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier