Voir aussi : Demi, demi, dĕmì

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir demi

Préfixe Modifier

Invariable
demi-
\də.mi\

demi- \də.mi\ invariable

  1. Moitié de.
    • Ils avaient une maison à eux. […]. Oh ! une vraie cabane ! […] ; mais avec un bon demi-arpent de jardin. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 324, Fischbacher, 1896)
    • Mais ce territoire d'un demi-million de kilomètres carrés de surface, dont la population est estimée à une dizaine de millions d'habitants, est loin d'avoir la cohésion d'un État européen, et l'autorité effective des sultans ne s'est jamais étendue qu'à un tiers, tout au plus, du Maroc. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc: étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p.9)
    • Depuis un demi-siècle, les Cubains ont vécu une dictature communiste à la Castro. — (Mario Dumont, « Les Latinos méfiants », Le journal de Montréal, 6 novembre 2020)
  2. Incomplètement.
    • Je suis installé à côté d’une dame un peu maigre […] C’est une actrice demi-célèbre, qui fut jadis maîtresse de plusieurs grands écrivains […] — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 213)
    • Depuis que la victoire de Joe Biden semble inévitable, certains commentateurs en diminuent la portée, mais quand il est question de la présidence, il n’y a pas de demi-victoires. — (Pierre Martin, «  Biden a gagné, Trump a perdu », Le journal de Montréal, 7 novembre 2020)

SynonymesModifier

ComposésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préfixe Modifier

demi- \Prononciation ?\ (graphie ABCD)

  1. Demi-, moitié de.

SynonymesModifier

RéférencesModifier