faire chier la bite

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de faire chier et de bite.

Locution verbale Modifier

faire chier la bite \fɛʁ ʃje la bit\ transitif indirect (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Figuré) (Vulgaire) Importuner, ennuyer.
    • Ils ont bien vu à mon air que c’était pas du tout le moment de venir me faire chier la bite. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, Paris, 1936)
    • C’qui m’fait chier la bite à c’t’heure-là, merde, bordel ? — (Frédéric Dard, Tarte à la crème story : Roman chef-d’œuvre, « San-Antonio » no 104, Fleuve noir, 1980, p. 118)
    • […] ce grand pédoque qui leur fait chier la bite à longueur de journée — (Joël Houssin, Roulez jeunesse !, « Le Dobermann » no 18, Fleuve noir, 1984, p. 58)
    • T’as pas fini de nous faire chier la bite, enfoiré ! — (ib., page 167)
  2. (Pronominal) (Vulgaire) S’ennuyer.
    • Qu’est-ce que je serais mieux à pêcher au bord d’un étang au lieu de me faire chier la bite avec tous ces cons ! — (Pierre Perret, Le Petit Perret illustré par l’exemple, J.-C. Lattès, 1984, entrée « Beau blond », p. 36)
  3. (Pronominal) (Vulgaire) S’efforcer de faire quelque chose.
    • On s’est pas fait chier la bite à venir jusqu’ici pour faire demi-tour ! — (Hero Corp par Simon Astier)
    • J’ai bien l’impression que je me suis fait chier la bite à venir pour rien.

SynonymesModifier

Ennuyer :
S’ennuyer :
S’efforcer de :

TraductionsModifier

PrononciationModifier