gomme mie de pain

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Avant 1863) Composé de gomme, mie, de et pain, d’après la matière originelle de l’objet[1].

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
gomme mie de pain gommes mie de pain
\ɡɔm mi də pɛ̃\
 
Deux gommes mie de pain.

gomme mie de pain \ɡɔm mi də pɛ̃\ féminin

  1. Pâte légèrement adhésive composée notamment de caoutchouc utilisée comme gomme pour effacer ou éclaircir le fusain, le crayon de papier, la sanguine, etc.
    • Ed McCarthy et Franck Frink s’étaient aussi fabriqué des cartes de visite — le nom de l’entreprise imprimé en rouge à la gomme mie de pain creusée, entouré d’un motif géométrique grâce aux roues dentées d’un jeu de dessin pour enfants. — (Philip K. Dick, Le Maître du Haut Château, 1962 ; traduit de l’anglais américain par Jean Sola, 2012, page 175)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  1. Il commença à faire sortir le dessin qu'il méditait en retirant les lumières, puis les demi-teintes, absolument comme un dessinateur qui lève avec de la mie de pain des clairs sur un papier frotté de crayon. — (J. Claye, dans « La Gazette des beaux-arts », volume 2, page 248, 1863)