AllemandModifier

ÉtymologieModifier

(préposition) (XVe siècle). Transformation de halben.[1]

Préposition Modifier

halb \ˈhalbɐ\ précédé du génitif + nom

  1. Par, à cause de.
    • der Kälte halber.
      À cause du froid.
    • Schulden halber.
      À cause des dettes.
  2. Pour.
    • der Form alber.
      Pour la forme
    • der guten Ordnung halber.
      Pour le bon ordre.

SynonymesModifier

Adverbe Modifier

halber \ˈhalbɐ\ invariable

  1. (Dialectologie) (Allemagne du sud) À moitié, à demi, et demi.
    • Der Gottesdienst fängt jetzt sonntags schon um halber zehn an.
      Le service religieux commence dès maintenant à dix heures et demie les dimanches.

SynonymesModifier

Forme d’adjectif Modifier

halber \ˈhalbɐ\

  • Déclinaison forte :
  1. Positif du nominatif masculin au singulier de halb.
  2. Positif du génitif féminin au singulier de halb.
  3. Positif du génitif de tous les genres au pluriel de halb.
  4. Positif du datif féminin au singulier de halb.
  • Déclinaisons mixte :
  1. Positif du nominatif masculin au singulier de halb.

RéférencesModifier

  1. — (Wolfgang Pfeifer, Etymologische Wörterbuch des Deutschen, Éditions Deutscher Taschenbuch, 1997)

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 519.
  • Harrap’s de poche – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, ISBN 0-245-50308-0, p 132.